Auteur : Asthom - Thomas MADER

Asthom, un jeune sorcier blondinet aux yeux bleus d’une vingtaine d’années, accompagné de son amie Elkiu, prêtresse de vingt-quatre ans aux cheveux châtains longs jusqu’aux hanches et à la poitrine généreuse, tous deux membres de la même guilde nommée Les Extracteurs, se rendent aux grottes de Gratteroche situées non loin de la Clairière Verdoyante pour y accomplir une quête de guilde.

An 332 après Grand Cataclysme, 28 août. Forêt du Petit Bois — Journée.

Alors qu’ils semblent perdus, Asthom et Elkiu continuent leur marche sur le chemin qui doit les mener aux grottes de Gratteroche.

Asthom : Rhâ ! Ça fait des heures qu’on marche et pas la moindre trace de ce fichu donjon ! Je savais qu’on n’aurait pas dû t’écouter et laisser nos montures à l’écurie. Avec elles, ça aurait été beaucoup plus vite.

– Elkiu : Où serait la difficulté ? Puis, tu arrêtes de te plaindre ?

– Asthom : Ah non ! À force de traîner à droite et à gauche, j’en ai des ampoules aux pieds. Regarde !

Asthom s’arrête et commence à déchausser son pied gauche.

– Elkiu : Range-moi ton panard.

– Asthom : Puis, j’use mon beau stuff en tissu et ces magnifiques chaussures. Tu sais combien ça m’a coûté ? Une fortune !

– Elkiu : Tu rigoles ? On trouve ce tissu merdique dans tous les buibuis du coin… Tiens, pas plus tard qu’hier lorsque j’étais à Nioubibron, tu pouvais en trouver sur toutes les étales des boutiques de tissus et même sur leur marché pourave.

– Asthom : Bouah ! N’importe quoi. Quand bien même tu aurais raison, ce qui n’est pas le cas, cette tenue est unique par sa couleur.

– Elkiu : Un bleu qui t’éclate les yeux est unique ?

– Asthom : Ce colorant provient d’une fleur très rare qui pousse qu’au pied du Volcan Jtecramelagueule. Eh ouais.

– Elkiu : Pas étonnant. L’endroit est connu pour abriter plusieurs points de convergence des flux magiques. Mais ce n’est pas pour autant que ce n’est pas de la merde. Sinon, t’as tenue de GS est mille fois mieux non ?

– Asthom : Mais elle est horriiiiible. Ce blanc pâle… Beurk non. Moi ma couleur, c’est le bleu qui pète bien à l’œil. Ça, c’est stylé et pété de classe !

– Elkiu : Le Roi ne te dit rien ? T’es le seul Grand Sage à ne pas la porter. Même Lili la porte.

– Asthom : Non, il ne m’a jamais rien dit et il ne dira sûrement jamais rien. J’en ai tiré un très bon prix au marché noir

– Elkiu : Pourquoi ça ne me surprend pas…

– Asthom : Mais puisque tu en parles, c’est bizarre. En même temps, je ne voudrais pas dire de mal de lui, mais encore hier il m’a demandé de le tutoyer ! Tutoyer le Roi ? Mais pas du tout !

– Elkiu : Sa gentillesse avec toi le perdra.

– Asthom : Ah ah ah.

Elkiu et Asthom arrivent à proximité de la grotte Gratteroche. La jeune femme le fait remarquer à son compagnon.

– Elkiu : Nous sommes arrivés. Là, t’as la greluche que nous cherchons.

Les deux aventuriers s’approchent d’une femme membre de la Garde Royale du pays de Morilayn, présente sur les lieux pour guider les missionnaires, évacuer et soigner les blessés. Asthom et Elkiu engagent la conversation.

– Avant-garde de Talgard : Je vous salue missionnaires de Talgard. Vous êtes venus pour éradiquer la menace des trolls de pierre qui contamine ces cavernes ?

– Elkiu : C’est correct.

– Avant-garde de Talgard : Bien. L’assaut a été donné il y a moins de cinq minutes. D’autres aventuriers sont déjà partis au combat avec la Garde Royale. Vous devriez vous joindre à eux. Une fois l’opération terminée, revenez me voir et je vous offrirai votre récompense. Si vous êtes blessés, revenez également me voir et je vous soignerai.

– Asthom : C’est quoi ? De l’or ? Des pierres précieuses ?!

– Elkiu : Ramène ton cul.

– Avant-garde de Talgard : Que la faveur des Dieux soit avec vous.

Avant de pénétrer dans la grotte, un jeune homme, visiblement seul, les interpelle.

– Yo.

– Asthom : Qu’est-ce qu’il nous veut lui ?

– J’suis solo et pas assez fort pour m’occuper des trolls seul. Ça vous dit que je me joigne à vous ? Je suis un mage, je peux rester à distance.

Asthom chuchote à son amie.

– Asthom : Elkiu… Si ça tourne mal, on pourra toujours s’en servir comme bouclier.

Elkiu : Ok, tu peux venir. Mais au moindre faux pas, tu te prends mon bâton dans tes dents. Pigé euh… Ton nom ?!

– Damdam : Je suis Damdam !

Asthom, Elkiu et Damdam entrent dans la grotte.

PARTAGEZ CETTE ŒUVRE

COMMENTAIRES